GO UP
Image Alt

Souvenirs d’Inde

Deux couples d’amis, Jean François & Sabine + Nicolas & Amélie, racontent leurs inoubliables souvenirs du voyage en Inde qu’a organisé pour eux LAhLANhLA Voyages Privés.

Nous sommes des amis de longue date et on s’était toujours dit qu’on aimerait partir en vacances ensemble à la découverte d’une destination qui nous plairait à tous. C’est Sabine, grâce à sa carte Exclusive Traveler, qui a pris l’initiative de contacter l’agence depuis l’application de LAhLANhLA Voyages Privés sur son téléphone portable : en un clic, une conseillère la saluait par son nom et a commencé à discuter avec nous de nos envies de voyage. La richesse culturelle de l’Inde avec le côté insolite des paysages et l’envie de rencontrer la faune locale nous ont emballés. Nous avons rapidement reçu une proposition qui a fait l’unanimité.

Envie de partir ?

Demandez votre devis personnalisé

Bombay - La Porte des Indes

Après un vol Réunion Chennai, celui pour Bombay. Nous voulions voir cette mégalopole malgré notre souhait d’être loin de la foule ! Cependant, la ville grouillante nous offrait une page de l’Histoire de l’Inde et du Royaume Uni.

Visite le soir même au soleil couchant de la Porte des Indes, symbole historique de l’empire colonial. Visite de la cathédrale, des bâtiments historiques le long de l’avenue Gandhi, Victoria station…

Nous sommes restés au Taj Mahal Palace, un endroit mythique, belle idée de LAhLANhLA Voyages Privés, ainsi que le dîner chez Leopold Café !

Delhi - Agra

Après un vol sur Délhi, un taxi nous attendait pour partir à Agra. Très tôt le matin, nous avons pris un tuktuk pour le Taj Mahal. Notre guide francophone était très performant, la visite était magnifique ! Loin de la foule, nous sommes allés voir le baby Taj (Itma Ud Daula), une perle dans un écrin de verdure !

La visite du Fort Rouge au soleil couchant, une splendeur avec cette pierre resplendissante et une histoire tragique et émouvante. La vue du Taj Mahal y est magnifique.

Fatehpur - Sikri

Elle fut la capitale impériale de l’Empire moghol en 1584. Construite par l’empereur Akbar, parfaitement conservée depuis son abandon, quelques années plus tard !

Chacun des palais a un but spécifique et fait face à une grande cour. L’ensemble est magnifique, comme figé dans le temps.

Le Divan-i Am, ou Hall des audiences, le Divan-i Khas, ou Hall des audiences privées, le Divan-i Khas est célèbre pour son pilier central décoré dans le style gujarati, complexe et fleuri, Daulat Khana ou « pavillon de l’astrologue ».

Le bâtiment le plus étonnant de Fatehpur-Sikri est certainement le Panch Mahal, palais à cinq étages, ouvert à tous vents. Depuis celui-ci, on a une vue panoramique sur la cité impériale, avec ses bâtiments, ses palais et les cours qui les relient.

Très peu de touristes étrangers passent par cette ville impériale, la plus préservée des villes fantômes de l’Inde !

Jaïpur

Après avoir traversé Bharatpur et sa forteresse étonnante, autre lieu loin de la foule, notre étape suivante fut Jaipur, capitale de l’État indien du Rajasthan. Elle rappelle l’époque où la région était régie par la famille royale qui a fondé en 1727 la vieille ville d’aujourd’hui ou « ville rose », du fait de la couleur caractéristique de ses bâtiments. La ville est bruyante mais très envoûtante. Les bâtiments historiques, merveilles architecturales, nombreux. Le City Palace et ses portes des 4 saisons, les salles merveilleuses, ses gardes en costumes d’apparat.

Le Palais des vents et sa façade étonnante, le Fort d’Amber et sa montée à dos d’Eléphant, le Palais Jal Mahal au milieu d’un lac, les structures astrologiques de  Yantra Mandir, les bazars, les temples nombreux et parfois énigmatiques, si loin de la foule des touristes, comme le Hanuman Ji Temple, ou le magnifique petit palais de Sisodia Rani ka Bagh. Il y a tant à voir à Jaipur et les environs !

Nous avons passé deux nuits au Raj Palace, étonnant d’opulence, un vrai palais, et un service royal. Très bien placé près du City Palace. Les voitures avec chauffeur vous emmènent où vous souhaitez. Notre concierge privée de LAhLANhLA Voyages Privés nous a bien guidée pour voir les lieux, les plus emblématiques mais aussi les plus étonnants !

Parc national de Ranthambore

Après un long trajet avec notre chauffeur, nous avons passé deux nuits au palais Nahargarh Ranthambhore ! Cette fascinante retraite royale se trouve à quelques mètres seulement du parc national de Ranthambhore, le sanctuaire faunique habité par les tigres du Rajasthan. Étendu sur des hectares de terre et entouré d’une nature sauvage luxuriante, Nahargarh vêtu d’une fortification blanche ivoire et entouré de milliers d’arbres offre une expérience tranquille de royauté et de nature sauvage. Nahargarh, l’hôtel exubérant du palais est vénéré parmi les invités pour être l’une des propriétés les plus indulgentes du Rajasthan; où les safaris aventureux et les moments de visite des tigres apportent de l’excitation aux matins, tandis que les soirées sont plus engageantes avec les performances culturelles.

Le safari tôt le matin, dans la fraicheur, et les battements de cœur qui s’accélèrent à la vue de notre premier tigre, les ruines du vieux palais, comme sorti d’un conte de Grimm, ont contribué à notre émerveillement du lieu.

Udaipur

Bundi, fut une totale surprise. Petite agglomération (pour l’Inde), il s’y trouve le plus étonnant des palais de l’Inde, le coup de cœur le plus absolu pour le Garth Palace, un palais qui domine la vieille ville.

Le palais est désert, laissé à l’abandon suite à une dispute entre les héritiers du maharaja. Il n’y a que 5 gardiens, aucun touriste ! Nous étions seuls au milieu d’un véritable trésor.

Passé le portail surmonté de deux éléphants dont les trompes forment une arche gigantesque, se trouvent les résidences royales. Des cours où se mêlent singes et chauvesouris, une vaste salle avec un trône en marbre, des balcons à encorbellement, offrant une vue magnifique sur les maisons bleues de la ville.

Le jardin suspendu qui a gardé son authenticité, les pièces réservées au gynécée, avec de belles décorations murales sont un ravissement. Quand on arrive à l’étage, aux pièces royales, là vos yeux sont éblouis de tant de richesses picturales.

Udaipur est un enchantement.

Chaque salle est ornée de fresques murales raffinées. Chaque peinture se décline dans les tonalités bleues minérales, avec une foule de détails qui évoquent des scènes de la vie à la cour au 18ème siècle. Rudyard Kipling, qui a rédigé son roman « Le Livre de la jungle » dans ce lieu où il a séjourné, écrivit que Garth Palace était le plus beau Palais en Inde.

Udaipur est un enchantement. Fondée par le Maharana Udai Singh II en 1559, elle est installée autour de plusieurs lacs artificiels et doit sa réputation à ses résidences royales somptueuses. Surplombant le lac Pichola, le City Palace est un complexe composé de 11 palais avec cours et jardins, où nous avons pu voir des mosaïques finement ouvragées représentant des paons. Sa grande cours dominant le lac Pichola, ces palais sont impressionnants, il y a un hôtel magnifique dans le palais.

Il est facile de se promener à Udaipur, et nous avons pu visiter le jardin Sahelion-ki-Bari ou le temple Jagdish Temple.

Pour finir ce premier séjour inoubliable en Inde, où il reste tant à voir, nous avons séjourné au Taj Lake Palace, au milieu du lac Pichola, en face le City Palace, et à côté de l’autre palais sur le lac : Jag Mandir. Notre hôtel était un bijou digne des Milles et Une Nuits. Butler privé, pluie de pétales à notre arrivée, dîner en terrasse face aux palais d’Udaipur, sous les flambeaux, tout était parfait.

Merci encore à notre « architecte du voyage » de nous avoir organisé un si beau voyage sur-mesure, à notre goût. Nous avons hâte de repartir ! Prochain voyage Bali !